L’Association Internationale pour les Cannabinoïdes en Médecine, l’IACM, préconise l’échange et le partage des connaissances scientifiques relatives au cannabis, au système endocannabinoïde et aux questions connexes.

 

Recent News

  • Conférence 2017 de l’IACM
  • Décision du tribunal quant à l’autoculture en Allemagne
  • Membres du forum
  • Bulletin d’informations
  • Interne
  • Magazine CANNABINOIDS

Si vous désirez souscrire à cette mailing-list veuillez utiliser l'interface WWW. La traduction de la version anglaise est réalisée/coordonnée par les éditeurs du journal français "Les échos du Chanvre". [newsletters_subscribe form=1]

Études actuelles

Sur le site web du National Institutes of Health des États-Unis, de nombreuses études cliniques en cours sont répertoriées, mais toutes les études n’y figurent pas.

Vous trouverez ci-dessous une liste de certaines de ces études européennes :

THC / Dronabinol / Marinol
Efficacy Trial of Oral Tetrahydrocannabinol in Patients With Fibromyalgia (Essai sur l’efficacité du Tétrahydrocannabinol oral pour les patients atteints de fibromyalgie) à l' Hadassah Medical Organization , Jérusalem, Israël.
Pour accéder à plus d’études cliquez ici.

Nabilone / Cesamet
Efficacy and Safety Evaluation of Nabilone as Adjunctive Therapy to Gabapentin for the Management of Neuropathic Pain in Multiple Sclerosis (Évaluation de l’efficacité et de la sûreté du Nabilone comme thérapie associative de la  Gabapentine dans le traitement de la douleur de la sclérose en plaques) à l’université de Manitoba, Winnipeg, Canada.
Pour accéder à plus d’études cliquez ici.

Nabiximols / Sativex
A Study of Sativex® for Relieving Persistent Pain in Patients With Advanced Cancer (Une étude sur le sativex pour soulager les douleurs persistantes des patients atteints d’un cancer de stade avancé) aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne.
Pour accéder à plus d’études cliquez ici.

Cannabidiol (CBD)
Cannabidiol for Inflammatory Bowel Disease (Le Cannabidiol dans le traitement de la gastrite) au Meir Medical Centre, Kefar Saba, Israël.
Pour accéder à plus d’études cliquez ici.

Cannabis fumé / inhalé
Comparing the Effects of Smoked and Oral Marijuana in Individuals With HIV/AIDS (Étude comparative de la marijuana inhalée ou fumée sur des patients atteints du SIDA) au New York State Psychiatric Institute, États-Unis.
Effects of Vaporized Marijuana on Neuropathic Pain (Effets de la marijuana vaporisée dans le traitement de la douleur neuropathique) au CTSC Clinical Research Center, Sacramento VA Medical Center Sacramento, Californie, Etats-Unis.
Pour accéder à plus d’études cliquez ici.

 

 

Messages À LA UNE – Bulletin d’informations

  • Nausées et vomissements

    Le traitement des effets secondaires associés aux thérapies anticancéreuses est l'application des cannabinoïdes la plus étudiée à ce jour avec environ 40 études (THC, nabilone, autres analogues du THC, cannabis), la plupart ayant été menées dans les années 80. Dans les cas étudiés, les doses de THC relativement élevée ont été nécessaires, et des effets secondaires résultants sont apparus fréquemment. Lire la suite

    ...weiter >
  • Douleurs

    D'importantes études cliniques ont démontré les propriétés analgésiques des produits à base de cannabis. Parmi les indications possibles on peut citer les douleurs névropathiques de la sclérose en plaques, les atteintes du plexus brachial, les infections du SIDA, les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde, les douleurs liées au cancer, les maux de tête, les douleurs menstruelles, les inflammations chroniques de Lire la suite

    ...weiter >
  • Syndrome de Gilles de la Tourette et autres Troubles du mouvement

    Il existe des expériences positives dans le traitement du syndrome de la Tourette, des dystonies et des dyskinésies tardives avec du cannabis. L'utilisation dans le syndrome de la Tourette est actuellement étudiée dans le cadre d'études cliniques. La plupart des patients bénéficient d'une légère amélioration, quelques-uns cependant font l'objet d'une amélioration remarquable, voire même un contrôle total des symptômes. Chez Lire la suite

    ...weiter >
  • Spasmes

    Pour de nombreux essais cliniques sur du THC, du nabilone et du cannabis, une bonne influence sur la spasticité causée par la sclérose en plaques et sur les lésions de la moelle épinière a pu être observée. Parmi les symptômes positivement influencés, on note la douleur, la paraesthésie, les tremblements et l'ataxie. Certaines études ont montré une amélioration du contrôle Lire la suite

    ...weiter >
  • Nausées et vomissements

    Le traitement des effets secondaires associés aux thérapies anticancéreuses est l'application des cannabinoïdes la plus étudiée à ce jour avec environ 40 études (THC, nabilone, autres analogues du THC, cannabis), la plupart ayant été menées dans les années 80. Dans les cas étudiés, les doses de THC relativement élevée ont été nécessaires, et des effets secondaires résultants sont apparus fréquemment. Lire la suite

    ...weiter >
  • Variétés de Cannabis

    Par Docteur Ethan Russo Les consommateurs de cannabis ont souvent indiqué que les différentes variétés de cannabis produisent des effets variables, que se soit concernant les effets psychoactifs ou les bénéfices thérapeutiques. Les variétés sont généralement désignées comme étant soit Sativa, soit Indica, soit hybrides. Or, ces noms, d’un point de vue commercial, prêtent à confusion. Pour cette raison, la Lire la suite

    ...weiter >
  • Glaucome

    En 1971, lors d'un recensement systématique des effets du cannabis chez les usagers de cannabis en bonne santé, on a découvert que le cannabis réduit la pression oculaire. Dans les 12 années suivantes, plusieurs études sur le cannabis et plusieurs cannabinoïdes naturels et synthétiques ont été menées chez des sujets en bonne santé et chez des patients atteints du glaucome. Lire la suite

    ...weiter >
  • Épilepsie

    L'utilisation dans le traitement de l'épilepsie fait partie des indications les plus anciennes du cannabis. Des études chez l'animal ont démontré l'effet anti-épileptique que possèdent certains cannabinoïdes. Les effets anti-épileptiques de la phénytoïne et du diazépam ont été potentialisés par le THC. D'après quelques rapports du 20e siècle, certains patients atteints d'épilepsie continuent à utiliser le cannabis comme seul moyen Lire la suite

    ...weiter >
  • Asthme

    Les études examinant l'effet anti-asthmatique du THC ou du cannabis datent surtout des années 70 et sont exclusivement des études aigües. Les effets d'une cigarette cannabis (2 % THC) ou d'une dose de THC (15 mg) par voie orale correspondent à peu près aux effets des doses cliniques des médicaments bronchdilatateurs courants (Salbutamol, Isoprenalin). Etant donné que l'inhalation des produits Lire la suite

    ...weiter >
  • Dépendance et état de manque

    D'après des rapports historiques et modernes, le cannabis est un moyen approprié pour combattre l'état de manque dans la dépendance aux benzodiazépines, aux opiacés et à l'alcool. C'est pour cette raison que certains l'appellent drogue d'abandon. Dans ce contexte, non seulement la diminution des symptômes physiques du manque, mais aussi la réduction du stress lié à l'abandon de la consommation Lire la suite

    ...weiter >
  • Symptômes psychiatriques

    Dans plusieurs études cliniques menées sur le THC, il a été observé une amélioration de l'humeur dans des cas de dépressions réactives. Il existe d'autres rapports de cas qui indiquent des effets positifs des cannabinoïdes dans le traitement d'autres maladies ou de symptômes psychiatriques comme les troubles du sommeil, l'anxiété, les troubles bipolaires, les psychoses schizophréniques et les états dépressifs Lire la suite

    ...weiter >
  • Maladie d’Alzheimer

    Des études cliniques ont montré que le cannabis peut non seulement améliorer l’appétit des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, mais aussi réduire les comportements perturbés et l’agitation.

    ...weiter >
  • Maladies auto-immunes, inflammations et allergies

    Pour un certain nombre de syndrômes douloureux et inflammatoires (par ex. colite ulcéreuse, arthrite) les produits à base de cannabis sont non seulement analgésiques, mais démontrent également un potentiel anti-inflammatoire. Par exemple, certains patients qui utilisent du cannabis rapportent une diminution de leur besoin en médicaments anti-inflammatoires stéroïdiens et non-stéroïdiens. De plus, il existe des rapport sur les effets positifs Lire la suite

    ...weiter >
  • Divers, syndromes variés

    Il existe de nombreux témoignages positifs de patients se rapportant à des conditions médicales qui sont difficilement classables dans les catégories citées précédemment ; par exemple le hoquet, l’hypertension artérielle, les acouphènes, le syndrome de fatigue chronique, la maladie d’Huntington, la maladie de Parkinson, le syndrome des jambes agitées et d’autres. Des centaines d’indications possibles ont été décrites par différents Lire la suite

    ...weiter >

Nous contacter

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter par le biais du formulaire ci-dessous. Nous y répondrons dès que possible.



Print Friendly, PDF & Email